//
article
Accueil

Trenitalia nous apprend la patience

De Cannes, nous prenons le train pour Pise via Vintimille et Gênes. Mais notre trajet s’est révélé bien plus bancal que la tour… Nous savions qu’en voyangeant neuf mois, nous allions devoir passer à un autre rythme, que le temps du voyageur n’est pas le temps du citadin. Nous croyions que nous connaîtrions ce premier décalage en Tunisie, premier contact avec un pays non-occidental. C’était sans compter sur l’Italie et ses chemins de fer dont la désorganisation n’a d’égal que la tempête qui sévit ces jours-ci. En correspondance à Gênes, nous voilà bloqués dans la ville de Christophe Colomb. Après avoir envisagé de prendre un train pour Rome, nous devons y renoncer. L’ensemble du réseau ligurien est paralysé par des pluies torrentielles. Il est minuit, nous nous mettons en quête d’un endroit où dormir. Tous les hôtels aux abords de la gare ont été pris d’assaut. Nous trouvons finalement une chambre à un prix déraisonnable. Mais une heure du matin n’est plus une heure pour raisonner… Le lendemain, cela ne va pas beaucoup mieux. Nous trouvons un train pour Pise. Mais au lieu de mettre les deux heures habituelles, il en met presque six. Sans compter qu’il quitte Gênes avec presque deux heures de retard! Nous voici donc dans notre compartiment avec Mohamed, frère de galère, à prendre notre mal en patience et à nous acclimater au rythme du voyage. Notre seule hantise est de ne pas arriver ce soir à Assise où les soeurs nous attendent et où nous devons retrouver Samuel, Benjamin et Farah, de l’association Coexister et dont nous espérons filmer le séjour dans la ville de François. Parma, Emilia, Bologna, Prato, Torontola… Les villes italiennes s’égrennent en un interminable chapelet dont le final est Assise. Sans carte, nous avons du mal à imaginer le détour que nous faisons. Sentiment désagréable que celui de se laisser mener et auquel il faudra bien s’habituer au fil de nos mois de pérégrinations…

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :